AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 show me your dark side (jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jude Fields
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 31

MessageSujet: show me your dark side (jared)   Jeu 25 Fév - 19:53


✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯
show me your dark side.

La brise souffle doucement sur Springvale, soulève ces mèches brunes quand elle ferme la porte d’entrée. Jude s’y est mise à plusieurs reprise avant de pouvoir sortir. Son portable en main elle pianote une excuse à sa collègue pour qu’elle couvre son retard, et d’une main tremblante tente de fermer la porte d’entrée. Le fait qu’elle sache que son père dort sur le canapé et pourrait se réveiller à tout moment ne la rassure pas. Quand ses yeux se posent sur son poignet violassé à découvert elle panique observe autour d’elle la rue déserte et tire sur la manche de son manteau. Elle boucle la porte à double tour rapidement et remonte le col de son manteau. Silencieuse et anxieuse elle avance les mains dans les poches d’un pas pressé. Son visage est marqué par la fatigue et le deuil même 6 mois après l’annonce. Elle titube sur ses talons, manque de tomber mais elle s’oblige à avancer. Elle atteint vite son café préféré et y entre, on la sert avec le sourire qu’elle rend avec grande difficulté. Elle ressort du café, heurte quelqu’un et s’épanche comme d’habitude d’excuses inutiles. Le dos courbé, la tête rentrée dans les épaules, Jude a plus de deux heures de retard mais elle avance, elle se dépêche comme elle le peut. Elle lutte contre la vie qu’on lui impose, elle lutte contre les malheurs qui barrent sa route, et avec toutes les peines du monde elle avance la petite Jude, même si elle est privé de son frère, de sa moitié, de celui qu’elle aurait pu aimer, de ce baiser qu’elle aurait pu encore prolongé avant son départ, Jude avance, titube, tombe mais se relève blessée plus qu’avant de n’être tombée. Elle est de l’autre côté de la rue du journal, mais elle se détourne et poursuit son chemin, car telle une âme en peine elle erre dans les rues comme un fantôme, une personne sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Ryswell
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 4

MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   Dim 17 Juil - 0:16


☀ ☀ ☀ ☀

Le fantôme. Sa silhouette marchait lentement sur le bâton des ruelles qu'il avait connu, qu'il connaissait par coeur, qu'il avait retrouvé, il y un moment. Un retour au source après l'annonce de sa propre mort alors qu'il était encore débout, son coeur de combattant battait encore dans sa cage thoracique. Oui, il était vivant ce soldat, ce soldat qui avait du faire souffrir sa perle rare, son âme soeur. Qui avait du laisser partir son seul ami, celui qui lui avait tenu la main, celui qu'il a du laisser tomber à contre coeur.   Il pensait à sa chevelure, à son parfum, aux kilomètres qui les séparait encore. Il y était presque, il était prêt à la revoir, mais il fut bousculer par une furie, une furie qui ne lui était point étrangère. Il se retourna sur cette grande dame qui marchait à toute vitesse. Il sentait qu'il devait la suivre, que c'était elle. Il essaya de la rattraper, il lui coura après. Il coura comme ci les minutes comptaient, comme ci plus rien n'avait d'importance. Il l'attrapa par le bras, la retourna furieusement pour lui prouver qu'il était  vraiment là, qu'il n'était pas cet esprit qui la hante chaque jour, cet esprit du passé, mais celui du présent. - It's me, Jude. - S'exclama-t-il en attrapant son petit visage entre ses mains. Il voulait qu'elle ressente cette sensation, cette sensation qu'il était là en chair et en os, vivant comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Fields
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 31

MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   Dim 17 Juil - 10:14


✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯
show me your dark side.

La solitude avait élu domicile en son aura. Son cœur en était maintenant droguée, et telle une droguée même si elle pouvait bien vivre sang, Jude par pure habitude s’en injecter dans les veines en pensant en avoir réellement besoin. Cette solitude s’était mariée, dans un mariage macabre à la douleur, ce qui en avait fait naître un manque qu’elle ne pouvait plus gérer. Coupée de ce monde qui ne la comprenait pas/plus, qui se riait même d’elle, Jude voulait juste l’oublie ce monde où ils n’étaient plus. Ce monde devenu enfer juste avec quelques mots : « Ils ne rentreront plus. ». Craché par le venin de l’alcool, répété sans cesse, chaque soir, accompagné souvent, trop souvent de reproches à son encontre, Jude ne voulait plus vivre là où ils n’étaient plus. Alors elle faisait abstraction de ce monde. Se faisait klaxonner par ces voitures trop presser qu’elle ne voyait pas, entendait vaguement les passants la plaindre s’ils la connaissent, grogner quand elle n’était qu’une parfaite inconnue. Elle se raccrochait, Jude, à de vague chose, bien loin d’être concrètes, mais si douce dans son enfer. Un toucher rêvé, un rêve trop court qu’elle maudissait par la suite, une silhouette de coin de rue qui ne faisait que s’évaporer après. Folle, voilà ce qu’elle voulait être. Les voir tous les jours, même si c’était qu’un rêve, une illusion, un mauvais tour de son esprit. C’était juste bon de les voir comme ça, même si elle allait finir enfermer. Elle avait sa place finalement ces gens incroyablement seuls. Dans une envolée de ses cheveux corbeau, on la retourna si brusquement qu’elle manqua de tomber, de par sa faiblesse physique, de son manque de sommeil, mais surtout de sa fatigue psychologique. Ses yeux vides ne virent rien, rien que cette vague silhouette qu’elle désirait tant. Elle resta là, telle un pantin inanimé qui ne tenait sur ses pieds que par miracle. Elle gardait tellement difficilement ses yeux ouverts. Jude s’en fichait si c’était un rêve éveillé ou juste une habituelle illusion, du moment qu’elle ne disparaissait pas, Jude se fichait bien de ce que c’était. Du moment qu’elle ne s’évaporait pas par son réveil, Jude s’en fichait bien du monde entier. – It’s me, Jude. – Etrange sensation parcourra son corps. Sa vision se flouta encore, cette fois de larmes, mais elle avait tellement perdu tout contrôle de son corps qu’elle ne s’en aperçut pas. Prenant ça pour un réveil douloureux, provoquer par ce touché râpeux et inconfortable sur ses joues, elle repoussa ses deux mains refusant de voir encore se visage disparaître. – Don’t … Let me….- Elle passa ses bras entre les deux poignets, dont les mains encerclées son visage et tituba vers l’arrière. – No… let me…. I can’t…. please…. PLEASE ! DON’T… NOOOOOO - Elle tituba et s’effondra d’une traite au sol, provoquant la stupéfaction chez les passants, qui regardèrent cette femme meurtrie crier avec ses tripes.  Quand elle fut à bout de souffle, par pur instinct de survie elle se recroquevilla sur elle-même en position presque fœtal. – Please…. Let me… leave me alone… don’t... - Parcouru d’intenses et violents sanglots. Ils lui coupèrent par moment la parole, étranglant ses mots. Son corps parcouru de contractions la faisait ressemblait à une possédée. Un passant fendit la foule et attrapa ses épaules pour l’aider à se relever, même si elle ne tenait guère sur ses pieds. – Miss are you okay ? Can I help you ? – Jude le fixait, mais les traits de ce visage n’avaient rien de ceux de celui dont elle espérait tant revoir. L’homme regarda derrière elle, mais elle s’en fichait. Jude s’en fichait juste de tout. – I just want… want… Jared. – Elle soupira ce prénom avant que ses yeux ne se révulsaient et qu’elle ne perdit connaissance en pleine rue, sous les yeux de passants tantôt choqués, tantôt outrés voire effrayé pour la plus part. Le noir, l’inconscience, l’inconnu, le vide la saisirent. Elle les accueillit avec soulagement, tandis que son corps affaibli par le manque d’énergie, de sommeil et la torture psychologique qu’elle s’infligeait chaque jour, ou qu’on lui infligeait, tomba en chute libre des quelques centimètres qui le séparait du sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Ryswell
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 4

MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   Dim 17 Juil - 16:11


☀ ☀ ☀ ☀

Il fut surpris par la violence de son geste. Sa fureur lui faisait même peur, il eut un moment de recule sur la personne qu'il avait devant lui, Jude, sa belle était comme possédée, elle croyait encore à une illusion.  – Don’t … Let me….- Non au grand jamais, il ne repartirait, il devait maintenant s'occuper de ce petit bout de femme qui visiblement perdait la tête.  – No… let me…. I can’t…. please…. PLEASE ! DON’T… NOOOOOO - Ce cris strident lui donna des frissons. Son coeur se resserra lorsqu'elle s'effondra sur le sol. Elle soufrait, il le voyait. Une vision horrible, c'était un supplice de la voir ainsi. Elle n'était plus elle-même, elle était un fantôme elle aussi. Coincée dans le passé, coincée dans des rêves illusoires, elle était. – Please…. Let me… leave me alone… don’t... - Non, il ne pouvait pas la laissait dans cette état en pleine rue. Il avait promis, il avait promis de la protéger jusqu'à son dernier souffle. Un passant passa et l'aida à se relever ce qu'il aurait pu faire, mais il était bien trop effrayé, choqué, il avait peur pour elle, peur pour tout. – I just want… want… Jared. – Elle était ailleurs, il avait compris qu'elle était dans les étoiles, dans un trou noir. Ses yeux se firent lourds et elle tomba à la reverse. Il se précipita pour la rattraper, un reflex. Il la porta telle une princesse, telle la belle au bois dormant, en prévenant la foule qui c'était construite autour d'eux qu'il allait s'en chargeait, qu'il était là pour elle. Il l'a ramena à son appartement. Son coeur était brisé par les images qu'il venait de voir de ce visage maintenant doux, ce visage de poupée de cire. Il enleva délicatement les tissus qui cachaient son corps fragile et frêle, qu'est-ce qu'elle était belle, ces courbes étaient toujours les mêmes. Il aurait voulu les toucher, mais par respect il les regarda avec désir, ce désir sucré qu'il devait contrôler. Il s'arrêta cependant sur les bleues énormes qu'elle avait, il se tritura l'esprit. Comment pouvait-on faire du mal à ce petit oiseau. Il serra un instant ses poings.  Il la posa délicatement dans ses draps frais qui sentaient bons comme un champ de pâquerettes. Il la regarda dormir, dormir profondément. Il aimait les petits mouvements qu'elle faisait dans son sommeil, il s'en souvenait comme ci c'était hier lorsqu'elle était blottit dans ses bras comme un petit écureuil. Il resta à son chevet, malgré que ses yeux étaient lourds, il devait garder un œil sur elle. Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer. Une promesse est une promesse, il devait la tenir, il était donc hors de question qu'il s'endorme lui aussi. Même si les bras de Morphée étaient en train de l'appeler, ses yeux étaient fixé sur le visage de sa belle. Il ne voulait pas rater son réveil, ô ça non, il ne le se le pardonnerai jamais.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Fields
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 31

MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   Dim 17 Juil - 16:52


✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ ✯
show me your dark side.

C’était doux, c’était agréable, comme la caresse d’une plume sur sa peau. Frais, et chaud à la fois, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas ressenti ça. La sécurité, la protection, le bien être naturel de tout être vivant. Ces besoins primaires que le corps et l’esprit ont besoin. Voilà des mois qu’elle n’avait pas ressenti cette légèreté de l’âme. Les gouttes de sueurs perlant dans son dos après toutes nuits, roulent dans son dos, mais rien n’est désagréable. Jude se sentait juste bien. Le vent soufflait, une légère prise qui souleva le drap se trouvant sur elle. Elle se tourna et le vit enfin. Après tant de nuit à l’espérer, après tant de rêves inachevés. Etait-ce pour de vrai ? Pour de bon ? Elle avait réussi à le retrouver. Les yeux clos il était là, et elle pouvait juste l’observer la tête sur l’oreiller. Elle fit ses jambes délicatement le long du lit et déposa ses pieds lentement et silencieusement sur le sol frais. Elle ne se préoccupe pas de l’absence de ses vêtements, remplacer par un simple tissu très fluide et léger. Elle s’approche délicatement, comme pour ne pas le déranger. Il est beau, comme ces tableaux qu’on pourrait observer durant des heures dans un musée. Il beau comme un paysage sauvage qu’on ne veut que protéger de cette main humaine avide de territoire. Il est beau comme ces instants où le temps s’arrête pour offrir cet instant magique en suspend dans le temps et l’espace. Il était celui qui arrêtait son temps, elle l’avait compris bien trop tard, bien trop tard pour le retenir et le garder avec elle. Il faisait arrêter le temps et l’espace dans sa vie, vie qui n’était plus que misère et cauchemar. Elle tendit une main vers lui, hésitante, presque enfantine et effrayée. Elle ramène sa main à elle, comme ayant trop peur qu’il s’évapore en nuage de fumée. Puis d’un coup ses yeux s’ouvre et il s’anime. Ce bel âtre, cette toile de ses rêves s’anime sous ses yeux et il se redresse face à elle qui s’éloigne effrayée. Elle s’apaise en croisant son regard profond et doux. Elle s’avance, une main en avant toujours timide. – Don’t… don’t disappears… don’t be a dream… - Elle s’avance et le touche enfin. Sa main s’ancre à sa joue, comme un bateau s’amarrant au port. Les larmes lui montent, mais elle les rejette, les répriment. Sa main s’attarde avec force et s’abandonne contre cette joue rappeuse par cette barbe de trois jours. Elle remonte violemment dans ses cheveux et saisit avec fièvre les bouclettes douces. – Don’t be an illusion… - Elle se plaque à lui dans un baiser brûlant et dévorant. Ses bras se noue autour de sa nuque et son corps frêle trouve forme dans le sien. Ses mains s’enlisent dans la chevelure de cet être si beau pour être réel, mais qu’importe pour elle qu’il le soit ou non, elle ne désire juste qu’il reste avec elle. Ce baiser brûlant la consume et l’entraine vers cette passion fantasque qu’elle refuse maintenant quitter. Elle compte être consumée par ce désir brûlant, ce besoin d’être à lui, quoi qu’il puisse arriver, seulement elle se refuse se réveiller cette fois. Entre deux baisers elle arrive à souffler ces quelques mots. – Don’t let me wake me up…. Please, keep me with you… -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Ryswell
avatar
♡ since when : 24/02/2016
♡ sweet words : 4

MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   Dim 28 Aoû - 15:09


☀ ☀ ☀ ☀

Il était plongé dans ce sommeil alors qu'il s'était promis de ne pas fermer les yeux, de ne pas tomber dans les bras de ce Morphée ensorcelant. Les yeux grands ouverts, il la voyait bien réveillée bien qu'elle avait l'air de sortir d'un autre monde. Il se leva brusquement en face de cette femme qu'il aimait tant. Elle n'était toujours pas elle-même, cela se voyait dans son regard apeuré. Elle avait peur comme un enfant, comme une biche effrayée.  – Don’t… don’t disappears… don’t be a dream…- Il n'allait pas disparaître, il n'allait pas s'envoler, ce n'était pas un rêve.  Il avait envie de lui dire, de lui hurler qu'il était bien là, mais la douceur de sa caresse sur sa joue le transporta. Il était bien Jared, il voulait que cette instant dure une éternité, qu'ils ne soient plus jamais séparés pour ne plus voir cette jeune femme souffrir, ce bout de femme qui était perdue.  La fureur de son geste lui le surprenait, il ne l'avait jamais vu ainsi, ils n'avaient jamais été plus loin et pourtant il en rêvait. – Don’t be an illusion…- Douce petite Jude qui croyait encore à cette illusion de lui, à ce fantôme qu'elle s'était construit dans la tête. Ce baiser fougueux qu'elle lui déposa sur les lèvres était magique même irréel, c'était comme ci il la retrouvait enfin, comme ci il était au paradis auprès d'elle, cette femme sans vie depuis son départ, cette femme meurtri. Il se laissait aller comme pour goûter enfin à ses lèvres sucrés, à ses lèvres qu'il n'avait pas encore su découvrir.  – Don’t let me wake me up…. Please, keep me with you… – Si elle devait se réveiller, comprendre qu'il était bien là avec elle et qu'il ne la quitterait plus, qu'il serait là pour la protéger maintenant et pour l'aimer jusqu'à son dernier souffle. Il lui rendit un dernier baiser avant de se détacher de son emprise. - This is not a dream Jude. This is the reality, I'm here. - Il serra son visage entre ses deux mains pour plonger son regard dans le sien. Elle espérait qu'elle allait comprendre, qu'il pourrait enfin discute de tout ça, de parler de tout ce qu'il s'était produit pour reprendre leur train train quotidien, pour qu'il puisse la sauver de ce cauchemar. - I love you, I love you more than anything and I want to help you, I want to protect you, catch up. - Il lui susurra ses mots pour la rassurer, il essayait. Il n'était pas certain qu'elle comprenne, mais au moins il lui avait dit avec tout son coeur. Il la serra dans ses bras, plus fort que jamais. Son petit oisillon bleu, sa petite étoile scintillante, sa fleur, son amour. Elle était tout ça pour lui, elle était sa seule et unique préoccupation depuis son retour, elle était sa vie. Il ne voulait plus jamais la voir souffrir, il devait faire quelque chose, la rendre heureuse comme avant.  - Tell me what you want, I'll do to prove that I'm here. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: show me your dark side (jared)   

Revenir en haut Aller en bas
 

show me your dark side (jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Side
» Dark Side of the Moon (Thomas Dekker)
» Décoration de jante "Dark Side of Japan"
» Réedition du Floyd
» "dark side"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: rp zone :: springvale - maine-