AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 bagdad between you and me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mae Cleaver
avatar
♡ since when : 17/07/2016
♡ sweet words : 2

MessageSujet: bagdad between you and me    Mer 25 Jan - 19:04

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| maley |
bagdad


Ses pieds touchent le bitume de l’hôpital. Elle foule enfin ce sol sacré ce pourquoi elle vit. Elle passe sa main dans sa chevelure de feu et attache seulement quelques mèches avant d’attraper ses affaires dans sa voiture. Elle s’introduit dans l’enceinte par les urgences, l’entrée sacrée comme on aimait à l’appeler quand elle était petite. Une porte divine, comme au paradis. Une porte qu’on passe la plupart du temps sans savoir si on en ressortira. Même elle, en tant que médecin ne sait pas si elle-même en ressortira après la fin de sa garde. Elle salue ses collègues, ceux arrivés avant elle, ceux qui partent et lui laisse la place. Elle s’attarde au bureau des infirmières, plaisante un peu, car dans ce lieu, le rire est le seul soleil existant pour ces apprentis dieu. Dieu ne s’improvise pas médecin, mais les médecins ne connaissent pas la limite pour prétendre à être Dieu. Ce proverbe la taraude toujours, à chaque début de garde. Comme un motto, une ligne de direction, elle se rappelle à chaque fois qu’elle enfile cette blouse blanche qu’elle n’est pas Dieu, et qu’elle ne doit pas prétendre au pouvoir divin. Au contraire de certains médecins ici même dans ce service. Elle se glisse silencieusement dans la salle mise à leur disposition comme salle de repos et vestiaire. Son regard émeraude se pose sur le seul occupant. Elle l’observe, tente de savoir s’il vient s’arriver ou s’il vient d’achever sa garde. Malheureusement pour Mae, l’air frais comme un gardon du Docteur Wallace, lui fait penser que lui aussi vient d’arriver. Elle se défait de ses affaires, referme son casier non sans lâcher le dos du médecin occupé sur l’ordinateur. Elle passe sa blouse et attrape son stéthoscope qu’elle range dans sa poche. Elle va alors se servir son thé matinal, mais quelque chose lui dit que ce silence ne va pas durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renley Wallace
avatar
♡ since when : 17/07/2016
♡ sweet words : 2

MessageSujet: Re: bagdad between you and me    Mer 25 Jan - 20:28


(bagdad)

 Il enfila sa blouse de médecin avec une grande fierté dessiné sur son visage. Il était trop fier que cela en devenait ridicule. Il était le stéréotype du médecin parfait qui cachait des vices, des vices bien enterrés et qu'il ne voulait pas qu'on sache.. Il craqua sa nuque et referma son casier pour aller s'asseoir aux ordinateurs en attendant une urgence. Il n'attendait que ça le petit, il attendait qu'on l'appelle à la rescousse tel un héro. C'était un héro, il sauvait des vies donc oui il se considérait comme les personnages qui le faisaient rêver étant petit, les héros de ses bandes-dessinées. Il se perdait entre des nombreux articles de médecine et la chanson Slumber Party de Britney Spears sur Youtube. Il croyait vraiment qu'elle était morte celle-là. Faut dire qu'elle n'a jamais été son kiffe, mais un petit fond sonore ça fait du bien de temps en temps et ça change de Lionel Richie. La marge était bien grande. Il fut soudainement interrompu par la présence nuisible de mademoiselle Cleaver. Au grand jamais, il ne dira Doctor Cleaver sauf en public. Encore une belle preuve de sa charmante personnalité, aucune limite dans le sarcasme. Il était le plus grand des hypocrites, mais ça tout le monde le savait. Il ne l'avait pas quitté du regard, il surveillait le moindre de ses faits et gestes tel un prédateur sur sa proie.  Il n'avait qu'une seule envie, lui donner un bon coup de pied au cul pour la renvoyer chez elle.   - Alors toujours pas partie? Je croyais que tu avais fait tes bagages et que tu étais rentrée chez papa et maman. Je suis déçue de te voir.. - S'exclama-t-il en baissant son regard et retournant naviguer sur le net.   - Venez me sauver, c'est la jungle ici! - Ajouta-t-il en prenant une voix de minette désespérée. Rectification, il était ridicule sans être fier.      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mae Cleaver
avatar
♡ since when : 17/07/2016
♡ sweet words : 2

MessageSujet: Re: bagdad between you and me    Jeu 26 Jan - 14:54

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| maley |
bagdad

Le silence ne dura pas. Elle savait qu’elle avait eu trop de chance de se changer sans encore une de ses répliques qui respiraient bien trop l’arrogance de ce médecin à l’égo plus que surdimensionné. Elle roula des yeux, mais se versa l’eau bouillante dans son gobelet faignant un désintéré presque total par cette tentative de confrontation. – Ravie aussi de voir que nous allions passer cette garde ensemble docteur Wallace. Pour vous rassurer, mon poste ici sous la tutelle du docteur Choi me convient parfaitement. – Elle lui leva alors son gobelet avec un sourire radieux, avant de sortir de la pièce. Il n’allait pas la laisser s’échapper. Il était pire qu’un rapace ce mec. Il voulait toujours le dernier mot, mais il espérait qu’il ne le veuille pas devant Marge, l’infirmière en chef. Elle grimpa sur le bureau alors que son ange gardien à la peau chocolat était au téléphone avec un quelconque fournisseur. Elle jeta un regard derrière elle, et le regretta aussitôt. – Docteur Wallace, vous vous ennuyez en la compagnie de Britney Spears ? Je tiens à dire que ce choix musical laisse à désirer pour un grand esprit aussi évolué et brillant qui est le vôtre. – Accompagné d’un sourire hypocrite, Mae est fière d’avoir pu placé cette petite pique bien placée face à autant de public, exclusivement féminin, et déjà riant du docteur. Marge lui offre sa main, et Mae ne se prive pas de lui en taper cinq, en buvant son thé. – Il faut croire que c’est peut-être un appel à l’aide à votre manière. Je peux contacter le docteur Charles pour un consultation psy si vous avez besoin. – Marge désapprouva l’audace de la rousse d’un regard, alors que son sourire était plus que moqueur. Pourtant, Mae avait eu à faire à plus coriace que ce docteur prétentieux. A New-York on ne lui avait pas fait de cadeau, même avec une famille comme la sienne. Elle buvait son thé quand le téléphone de Marge raisonna ce qui déclencha le mode urgence chez la jeune médecin. Une fois que l’infirmière eu raccrocher elle s’avança. – Qu’est-ce qu’on nous amène ? – L’infirmière la regarda alternativement avec le médecin titulaire. – Fusillade dans un café, au moins 4 blessés. On nous en transfère les Bagdad. – Dans le jargon médical du Chicago medical center, cela signifiait qu’ils allaient recevoir les pires cas d’une fusillade. Du sang, des balles, de la chirurgie d’urgence, bref une journée vivifiante à Chicago pour Mae. La première ambulance arriva, mais avant qu’elle ne put bouger on lui chipa sous le nez les deux premières ambulances. Elle se tint prête pour la troisième mais c’était sans compté sur le docteur Wallace bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renley Wallace
avatar
♡ since when : 17/07/2016
♡ sweet words : 2

MessageSujet: Re: bagdad between you and me    Jeu 26 Jan - 15:21


(bagdad)

 Il n'aimait pas le sourire radieux qui se dessina sur son visage apparemment cette tentative de la faire fuir de l’hôpital n'avait pas fonctionner. Il n'aimait ne pas avoir le dernier mot alors lorsqu'elle s'en alla de la pièce, il la suivit laissant ses autres occupations au placard. Elle se posa sur le bureau de l’infirmière en chef et commença à jouer les malignes. Il resta calme, même indifférent envers ses propos malgré que les autres demoiselles du service se moquait bien de lui. Il n'avait aucune honte ou peut-être un peu, mais il ne le faisait pas ressentir sur les traits de son visage. Il croisa les bras en la regardant de haut en bas. Elle se prenait pour qui. Enfin soit. Le téléphone de Marge sonna tout d'un coup. Une fusillade, parfait! Enfin un peu d'action et de boulot pour s'échappa de ce cauchemar roux qui allait certainement le rendre malade si elle restait encore une seconde de plus dans son champ de vision. Il n'allait jamais l'avouer, il n'allait jamais l'avouer que ce petit bout de femme pouvait le rendre fou. Il était bien trop prétentieux et fier pour ça, pour avouer ce genre de choses. Les ambulances arrivait, il aimait cette adrénaline. C'était comme une drogue pour lui. Il aperçu l'ennemi qui allait sauté sur la dernière ambulance. Il était temps qu'il prenne sa vengeance.     -Tout doux ma petite, elle est pour moi cette ambulance. - S'exclama-t-il en la poussant légèrement pour être le premier à aider les ambulanciers avec le premier brancard. Il n'allait jamais lui laisser cette occasion de lui voler la vedette. C'était lui le médecin pas elle.    -Restez pas immobile, espèce d'idiote! Vous voyez pas qu'on est en pleine urgence. - S'exclama-t-il en s'adressant à Mae comme-ci il s'adressait à un enfant.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bagdad between you and me    

Revenir en haut Aller en bas
 

bagdad between you and me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» leçon de conduite a Bagdad US army
» rassemblement AMG à Istanbul
» Transports CARRY international.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: rp zone :: chicago - illinois-